Faire du E-commerce en Europe en toute sérénité

e-commerce InternationalDans un monde ou la numérisation et l’internationalisation des échanges continue de s’intensifier c’est en toute logique qu’un dirigeant peut s’interroger sur les opportunités de développer son chiffre d’affaires à l’étranger par le biais du E-commerce.

Pour autant, même si cela peut sembler à la portée de n’importe quel e-commerçant, l’internationalisation peut ne pas porter ces fruits faute d’une réelle préparation.  Alors comment s’y prendre pour profiter de ce nouvel eldorado ?

Au cours de cet atelier les points suivant seront développé par des spécialistes du secteur et des juristes spécialisés dans le e-commerce international :

  • E-commerce international : état du marché
  • CGV et contrat électronique
  • mentions légales obligatoires/aspects linguistiques
  • information du consommateur et droit de rétractation
  • politique de confidentialité
  • TVA intracommunautaire
  • responsabilité du cybermarchand
  • nouveau dispositif européen de traitement des litiges
  • loi applicable

Rendez-vous à la CCI Picardie à Amiens le 26 avril 2016 de 9h30 à 12h30.

Attention les places sont limités et payantes. Pour confirmer votre inscription merci de télécharger et de compléter le formulaire d’inscription en cliquant ici.

www.cci-international.picardie.net

Contact : Véronique LELONG – 03 22 82 80 91 - v.lelong@picardie.cci.fr


Marqué dans : , , , ,

14 Commentaires »

  1. Il est également difficile, dans un secteur concurrentiel dans le e-commerce, de placer son site internet devant ses concurrents, la stratégie à mettre en place avant de créer son site de vente en ligne est donc primordial

    • D’où l’intérêt selon moi de réfléchir a plutôt faire du dropshipping pour au moins ne pas avoir des stocks sur les bras en cas d'échec de son e-commerce. Pour cela certains envoient directement le produit du fabricant vers le client, et d'autres travaillent en flux tendu et commandent chez eux, repackage le produit, et envoie au client.

  2. Pour moi le e-commerce est maintenant saturé par les grosses entreprises.
    Le "local business" va revenir en force et je peux en mettre ma main à couper, et pour cela, une simple page facebook suffira !

    • Bonjour Antoine,
      Beaucoup d'entreprises craignent actuellement de se faire "Disrupter" par de nouveaux concepts d'achat ou de services innovants.

      Dans cette évolution on ne peut pas être aussi dichotomique : toutes les entreprises grosses ou petites sont obligées de muter pour prendre ces nouvelles parts de marché qui se gagnent en ligne.

  3. Bonjour,

    avez-vous prévu de réitérer ce type d'événement ? Je le découvre malheureusement un mois trop tard et j'aurais apprécié y participer. Etant en pleine réflexion sur un projet e-commerce, et basé dans la région, ce serait opportun.

  4. Bonjour,

    J'ai assisté à une formation similaire il y a quelques jours dans ma ville et je trouve cela vraiment intéressant, il est important de bien connaitre le cadre juridique du e-commerce si vous avez un site, je vous encourage vivement a assister à ce genre de formation

  5. Heureusement que le mobile et la géolocalisation prennent de l'importance, sinon la version très noire d'Antoine D. serait une réalité globale !

    Allez-vous refaire ce type d'intervention ?

    • Bonjour Marie,

      L'atelier a été un franc succès avec de nombreux échanges entre les entreprises et les experts présents.

      Les problèmes survenant lors d'une livraison sont parfois particulièrement complexes à résoudre pour le cybermarchand (cela a été bien mis en évidence lors de témoignages). Le mécanisme des CGV a été bien détaillé et remis dans le contexte de ces témoignages.

      Une nouvelle session est actuellement à l'étude.

  6. Avec ce type de conférence, est ce que c'est plus une avalanche de constat où l'on peut espérer avoir un aperçu des tendances à venir.
    Bien sur je ne chercher pas à ce qu'on nous dise toutes les réponses mais je me posais la question.

  7. Bravo pour l'initiative, il semble que certains e-commerçants se lancent sans parfois maitriser les bases. Avec les risques que cela comprend.

    Quelle sera la date de la prochaine session ?

    Merci.

    • Bonjour Christophe,

      Lors des échanges de témoignages du dernier atelier il était évident de constater que chaque e-commerçant pouvait citer des exemples où la vente ne s'était pas déroulée comme prévue.

      Les CGV permettent de réguler les situations à risques qui ne sont pas toujours prévisibles, même pour des personnes expérimentées.

      En ce qui concerne la prochaine session elle est à l'étude. Cette question a déjà été posée dans les commentaires précédents, les programmes d'ateliers sont généralement créés pour une année ou un semestre.

  8. Le module sur le TVA intracommunautaire était excellent j'espère qu'on pourra encore le voir en 2017. Il y'aura un sujet identique ?

Laissez votre commentaire


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.

Avant de valider votre commentaire, merci de réaliser ce test anti-robots : * La limite de temps est dépassée, merci de relancer un nouveau test.