Faire un bon démarrage sur les réseaux sociaux

AraVous souhaitez démarrer mais ne voulez pas vous tromper dans votre communication.

Dans un premier temps il vous sera utile de sélectionner le réseau social qui est le plus adapté à la communication de votre entreprise.

Pour cela vous avez plusieurs solutions qui peuvent être combinées :

  • Ouvrir en premier un compte personnel de test qui ne sera pas au nom de votre entreprise afin de pouvoir explorer les fonctionnalités sans dénaturer la communication de votre marque
  • Vous former lors d'ateliers ou de formations proposant la découverte des différents réseaux
  • Consulter les nombreux tutoriels en ligne qui traitent du sujet

Votre historique va souvent conditionner la manière dont vous allez aborder le sujet :

  • Vous êtes un créateur d'entreprise.
    Quel est votre cœur de cible ?
  • Vous avez déjà un site ou un blog et vous souhaitez à présent investir les réseaux sociaux
    Quelle est l'objectif des différents outils ?
  • Vous avez déjà essayé un réseau social mais ce démarrage ne vous a pas convaincu
    Avez-vous démarré avec les bons outils/conseils ?

Les échanges avec d'autres professionnels vont vous permettre d'évaluer les prochaines étapes afin d'avancer plus rapidement.

Stratégies transversales :

Vous allez trouvez trois types de comptes sur les réseaux sociaux :

  • Des particuliers.
    Des personnes qui lisent les informations et interagissent, sans pour autant avoir une ligne éditoriale
  • Les producteurs.
    Il créent des visuels et des textes originaux avec ou sans ligne éditoriale.
  • Les agrégateurs.
    Personnes réelles ou robots, ils relaient des informations produites par d'autres mais en respectant des règles précises.

Le compte entreprise se situe entre le producteur et l'agrégateur il faut donc définir :

  • Votre ligne éditoriale : Quel type de contenu vous souhaitez publier ?
  • Votre public : Sur les réseaux sociaux on parle plus généralement de communauté. En vous fixant un objectif vous allez pouvoir publier ou relayer un contenu thématisé. Les personnes qui vont faire partie de votre communauté seront plus fidèles et le taux d'engagement (interactions) sera meilleur.

Quatre stratégies différentes pour devenir leader :

  • La stratégie du particulier.

    Elle consiste à s'abonner aux personnes les plus proches et à interagir avec toute sa communauté avec des réactions (J'aime, commentaires, etc...). Par sympathie ces personnes vont interagir avec vos publications même si la qualité de ce que vous affichez est faible.

    Il faut donc toujours garder conscience que cette exposition tient surtout sur un rapport donnant/donnant.

    Si on pousse ce fonctionnement trop loin en s'abonnant à plus de comptes, il devient difficile d'interagir au même niveau avec toute sa communauté, il y a une dégradation. Certains réseaux sociaux sont en capacité de brider ou fermer votre compte si l'utilisation des services réservés aux particuliers est trop intensive et s'apparente à du démarchage.

    Il y a donc bien un choix à faire dès le départ entre compte professionnel ou personnel.

  • La stratégie du producteur.

    Ici l'administrateur d'un compte va publier un contenu original. Il peut être constitué de textes, d'images ou encore de vidéos. Un professionnel va souvent prendre plus d'une heure à préparer sa publication car il doit respecter un niveau de qualité qui correspond à son image de marque. Pour un même compte vous pouvez avoir plusieurs éditeurs.

    Là où le particulier va utiliser sont  smartphone et publier sa photo en moins d'une minute , le pro. va stabiliser son appareil, faire une mise en scène, choisir ses éclairages... On retrouvera le même écart pour la rédaction du texte.

    Ce type de communauté démarre généralement moins rapidement que la première, mais ses contenus vont plus facilement sortir du périmètre de la communauté en entraînant des partages et réactions en chaîne.

    Ces réactions mènent parfois au fameux "Buzz" : Quand la courbe des partages s'amplifie de minute en minute. 

  • La stratégie de l'agrégateur.

    Ici le principe n'est pas de produire du contenu, ni d'interagir mais de relayer le contenu des autres. C'est en quelque sorte un travail de "veille" qui peut très bien être réalisé par un robot ou "chatbot".

    Celui-ci va par exemple relayer des contenus en rapport avec certains mots clés ou #hashtags ou des tris plus complexes. Ils est capable de trier et relayer une masse d'information impressionnante. Les plus perfectionnés sont capables de rentrer en conversation avec des humains.

    Ici la stratégie est de trouver les meilleurs sources d'informations et de les relayer le plus rapidement possible. Visant les meilleurs rendements, le robot est parfois racoleur ce qui pose des problèmes éthiques. La veille réalisée par un humain permet d'obtenir pour le moment des résultats plus qualitatifs.

  • La promotion.

    C'est la solution la plus simple et la plus rapide, vous demandez au réseau social de diffuser une annonce payante auprès d'un public particulier. Son efficacité sera néanmoins encore une fois lié au ciblage et à la qualité de votre publication.

Quelle technique choisir  ?

Vous vous en rendrez compte, il faut mixer les solutions pour que cela fonctionne correctement. En fonction des paliers de popularité atteints, certaines techniques s'imposeront par rapport à d'autres. Vous aurez sans doute besoin d'y consacrer plus de temps ou de moyens, néanmoins pour une même publication les effets seront de plus en plus massifs.

Quel réseau social pour mon entreprise ?

Il est courant d'en utiliser plusieurs en même temps afin d'assurer une bonne promotion, cependant en phase d'apprentissage il est préférable de les lancer un par un.

Le leader actuel est Facebook, il a l'avantage de toucher tous les types de publics. Il faut différencier cependant les profils qui sont utilisés par la plupart des particuliers des pages que l'on va utiliser dans un cadre professionnel, de promotion d'une marque ou d'un groupe.

L'entreprise doit se distinguer sur Facebook par un niveau de qualité supérieur.

  • Des images de bonne qualité
  • Des résumés courts qui permettent de comprendre rapidement le sujet
  • Un respect des codes de votre marque
  • L'adaptation au ton un peu humoristique de Facebook (ce qui peut ne pas convenir à certaines entreprises)
  • Un paramétrage précis et une modération pour éviter les débordements

Twitter est souvent utilisé pour diffuser des informations rapidement.

  • La place du texte y est plus réduite
  • La place des commentaires est moins importante que sur d'autres réseaux sociaux, on se rapproche plus d'un média traditionnel et de la presse qui utilise cet outil parfaitement adapté pour elle
  • Il n'est pas obligatoire d'illustrer par des images ou vidéos, néanmoins c'est un plus apprécié
  • Les @mentions et #hashtags doivent impérativement être maîtrisés pour comprendre son fonctionnement
  • Le ton est plus sérieux que sur Facebook de manière générale

Les entreprises de conseil et services se retrouvent plus souvent sur des outils de type LinkedIn ou Viadeo.

  • Le ton est professionnel
  • La qualité des textes et des images que vous publiez doit être équivalente à celle que l'on peut trouver dans un magazine
  • Il n'est pas nécessaire de produire beaucoup pour alimenter un compte
  • Quand le spam déborde des boîtes aux lettres, ce type de réseau devient la solution pour rentrer en relation en BtoB

Les artistes, le tourisme et la mode se retrouvent sur Youtube, Dailymotion, Instagram, Pinterest, Snap...

  • Ici tout fonctionne autour d'images et de vidéos
  • Le professionnel se doit d'utiliser des images exceptionnelles ce qui peut demander une grosse préparation et notamment pour la vidéo
  • La diffusion finale se fait parfois à partir d'un smartphone (Instagram, Snap)
  • Les #hashtags sont souvent la clé pour diffuser les images et vidéos dans les outils de recherche
  • L'organisation des photos et vidéos sous la forme de montage (Story) demande un scénarisation
  • Les images n'ont pas de frontières et votre communauté peut devenir rapidement plus internationale que locale

On notera que pour les plus experts, il est toujours possible d'effectuer la diffusion d'une vidéo en live sur de nombreux outils cités ici.

Il existe bien entendu bien d'autres réseaux sociaux, pour les choisir vérifiez qu'il correspondent bien avec votre public avant de vous lancer.

 


Marqué dans : , , , , , , , ,

4 Commentaires »

  1. Excellent, moi qui suis professeur de mathématique en pleine reconversion c'est assez pratique

  2. Génial merci pour toutes ces informations donné

  3. Bonjour,
    Merci pour ces infos. Mais qu'en est-il du profile des personnes sur chacun des réseaux sociaux, de leur tranche d'âge ? Je suis d'accord que Facebook et est leader et le plus utilisé, mais souvent dans un cadre de détente. Quand on est un pro et que l'on veut travailler son image de marque et que l'on est pas dans un secteur très sexy, ce n'est pas facile. Si on traite de voyage, là oui les partages sont faciles. Mais si on est dans un domaine plus technique ou confidentiel, c'est plus compliqué.
    Amicalement.
    Sayaka.

    • Bonjour Sayaka,

      Votre remarque est très juste, ce n'est pas évident pour un pro d'adapter son message afin de le diffuser sur un réseau de divertissement.

      Mais regardons ce qui se passe à la télévision, c'est aussi un canal de divertissement qui diffuse de temps en temps des infos plus sérieuses. Il faut reconnaître que la partie détente est très majoritaire. Pourtant la plupart des professionnels arrivent à adapter leur message afin qu'il puisse s'insérer dans cet espace et toucher la bonne clientèle.

      Les réseaux sociaux permettent d'accéder à un public avec finalement peu de moyens. Néanmoins si on y regarde de plus près, le soin apporté à votre communication peut demander des moyens importants et passer par des professionnels de la communication.

Laissez votre commentaire


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.

Avant de valider votre commentaire, merci de réaliser ce test anti-robots : * La limite de temps est dépassée, merci de relancer un nouveau test.