Le commerce dans un contexte multicanal

Vente multicanalUne rumeur persistante depuis plusieurs mois sur la possible ouverture du premier magasin physique d’Amazon aux Etats-Unis traduit une certaine effervescence des e-commerçants, les « Pure Player »,  à vouloir définitivement s’ancrer dans le paysage des grandes enseignes physiques, appelées « Brick and Mortar ».

Certains ont déjà passé le pas comme Pixmania ou Gros Bill, qui ont implanté des magasins physiques afin de satisfaire de nouvelles attentes des consommateurs ou de produire de nouvelles expériences d’achat.

La tendance est donc clairement à la mise en place de stratégies dite « multicanal »  ou la frontière entre vente en ligne et en boutique se fait toujours plus mince, et ou les interactions entre les différentes canaux se font de plus en plus grandes.
Une récente étude de consommateurs en Angleterre  a d’ailleurs révélé  que près de 75% d’entre eux préfèrent réaliser leurs achats auprès d’enseignes qui pratiquent le multicanal (source eConsultancy).

L’utilisation accrue des smartphones qui permet l’accès à Internet partout et tout le temps en est d’ailleurs une des causes de la modification des comportements.

Le « mobinaute » est parfois mieux informé que le vendeur,  doté d’un outil qui lui permet de vérifier instantanément la cohérence du prix, de moins en moins prêt à attendre de recevoir son produit….

Des exigences qui poussent les e-commerçants à ouvrir des points de vente physiques mais surtout une formidable opportunité pour l’avènement d’un commerce de détail connecté.

Le multicanal c’est aujourd’hui 4 types d’interactions entre le off-line (les magasins physiques) et le on-line (les sites d’e-commerce) :

  • La recherche de produits off-line et la vente dans le réseau de magasins physiques. C’est le champ de concurrence traditionnel des commerçants disposant d’un point physique.
  • La recherche de produits sur Internet et l’achat en ligne. C’est le champ traditionnel des acteurs 100% e-commerce.
  • La recherche de produits sur Internet et l’achat en magasin.
  • La recherche de produits off-line et l’achat sur Internet.

La stratégie multicanal pousse à se doter des différents canaux de distribution et à favoriser l’interaction ou la porosité entre ces canaux. C’est ainsi que de nouveaux modèles de consommation ont vu le jour comme le concept du Drive qui permet au client de commander en ligne ses courses et d’aller les chercher en magasin.  C’est ce qu’on mis en pratique les grandes enseignes de la distribution alimentaire comme Auchan, Leclerc ou Cora.
Pour  aller plus loin dans la démarche multicanal, consulter la présentation.


Marqué dans : , ,

3 Commentaires »

  1. Très intéressant ce sujet, je viens de découvrir votre magazine ça peut donnée des envies pour notre département de l'Oise

  2. Le E-Commerce et le multicanal sont devenus indispensable dans le business ! Ce sont de vraies tendances de l'ère de la digitalisation ! Il faut donc se positionner sur ces deux "créneaux" !

Trackbacks

  1. Le commerce dans un contexte multicanal | Aisne Numérique ... | Distribution et multicanal | Scoop.it

Laissez votre commentaire


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.

Avant de valider votre commentaire, merci de réaliser ce test anti-robots : * La limite de temps est dépassée, merci de relancer un nouveau test.