Cardboard : réalisez une prise de vue à 360°

 

Cardboard de GoogleLa réalité virtuelle rentre dans les foyers et les entreprises.

Un effet d'immersion garanti.

Avec la commercialisation de casques (ou masques) à bas coût et des applications gratuites pour la prise de vue, il n'a jamais été aussi simple de mettre en scène vos offres.

Cette génération de casques de réalité virtuelle utilise généralement votre smartphone pour diffuser une vue stéréoscopique dite "3D" ou "RV". Disponible sous Androïd (et iOS depuis 2015) il suffit de télécharger l'application et de glisser votre smartphone dans la partie frontale pour mettre en route le dispositif.

Google propose un modèle promotionnel en carton pour les bricoleurs technophiles avec un design à l'opposé de l'Oculus Rift bien connu dans la communauté des utilisateurs.

Un bouton relié aux lentilles permet de régler le point de focale, comme c'est le cas sur des jumelles.

Des applications comme "Google Cardboard" permettent de mettre en scène une vue 3D mais également de changer les axes de vues de la caméra en fonction de la rotation de la tête.

Il est alors possible de découvrir un paysage fictif (images de synthèse) ou réél (captation à 360°) avec parfois des animations ou de petites interactions ou du son. On est alors bien loin de l'appareil de stéréographie de nos grands parents, même si le procédé suit le même principe.

Plusieurs sens  étant sollicités, l'effet d'immersion est garanti.

Cette innovation offre une vraie rupture technologique par rapport à d'autres types d'écrans et semble avoir de l'avenir.

Comme d'autres nouveaux médias, sa diffusion repose sur la production en masse de contenus. Sur ce point l'offre actuelle permet déjà de découvrir de nombreux espaces et de visiter la planète via des prises de vues réalisées par des professionnels et des particuliers.

Il existe également de nombreuses applications basées sur des images de synthèse comme les jeux ou les maquettes 3D, leur conception demande une maîtrise des outils de prototypage 3D.

Réaliser votre vue 3D dans un lieu réel :

Avec la plupart des smartphones et l'application Cardboard Camera, il est facile de créer ses propres ambiances. Ce qui permet de mettre en valeur l'espace de votre choix (immobilier, tourisme, panorama, etc...).

Une fois l'enregistrement déclenché, une rotation à 360° va permettre de mettre bout à bout l'ensemble des clichés pour restituer cette vue panoramique. Il est conseillé d'utiliser un pied photo, cependant le logiciel est capable de faire le raccord avec une prise de vue approximative (on tourne sur soi même avec le smartphone devant soi).

La scène doit être statique au moment de la capture afin d'éviter un flou de mouvement impossible à raccorder. Si vous souhaitez intégrer des personnes dans cette perspective, il sera nécessaire de prendre la pose comme aux débuts de la photographie.

L'application va ensuite générer les images pour l’œil droit et l’œil gauche avec le décalage lié à la distance moyenne entre les deux yeux. Ici il n'y a pas de lentilles bleues ou rouges, c'est le smartphone qui va afficher sur un même écran les deux vues.

Bien entendu les règles habituelles de la photographie s'appliquent, la qualité des éclairages, vos réglages ou encore la mise en scène seront pour beaucoup dans la réussite de la prise de vue.

Le tournage est bien plus simple que l'holographie, pas de laser dans sur la scène de tournage et en guise de caméra, un smartphone que nous maîtrisons bien.

Il est ensuite possible d'ajouter de l'interactivité comme des boutons que l'on peut déclencher en fixant une mire ou un objet, on passe alors d'un espace à un autre "sans cliquer".

Dans les versions haut de gamme des casques, l'interactivité et la qualité de l'image sont encore améliorées.

Les lieux les plus emblématiques de la planète ont déjà été capturés avec ce procédé (Notamment via Google Map, Google Earth et Google Street View), vous pouvez à votre tour faire découvrir un lieu, un paysage ou une pièce.

Vous souhaitez tester un masque ou une application de réalité virtuelle ? Contactez le Faubourg Numérique :

http://faubourgnumerique.com

 


Marqué dans : ,

23 Commentaires »

  1. J'ai un avis mitigé sur le cardboard. Je l'avais essayé et provoquait très rapidement des nausées, alors que l'oculus était bien plus accessible à mon goût. Ceci dit, quand on met le prix dans la balance le choix est vite fait 😉

    • En effet, il peut y avoir des effets indésirables pour au moins deux raisons.

      Le premier est lié au déplacement dans un environnement 3D, quel que soit l'outil, certaines personnes sont sensibles au décalage entre :
      - Les informations liées à l'équilibre et l'accélération (oreille interne)
      - De ce qui est perçu par les yeux
      Bien que le smartphone soit équipé de capteurs similaires, il ne peut pas restituer pour le moment à l'oreille interne les informations sensorielles de l'équilibre et de l'accélération.

      Le second concerne plus la finesse du réglage, ce modèle en carton ne permet pas de régler l'écartement entre les yeux. De plus les applications sont parfois liées à un type d'appareil.

      • Il n'existe pas de système pour compenser ce problème d'oreille interne. Car sans ça, je ne vois pas trop d'avenir pour ces appareils...

        • En fait c'est une question d'habitude, nous sommes capables de corriger l'interprétation de nos sens. C'est le cas pour de nombreuses professions (marins, pilotes...).

          • Est ce que ça fait la même sensation que des lunettes 3D pour le cinéma?
            J'avais du mal à les supporter déjà de mon coté 🙁

          • Bonjour Alain,
            Le dispositif habituel du cinéma comporte plusieurs technologies que vous retrouverez en détail ici. Néanmoins dans une salle vous n'êtes pas en mouvement et votre tête ne bouge pas (sauf salles de type dôme).

            Certains dispositifs du cinéma jouent sur une alternance d'images entre les deux yeux, ce qui n'est pas le cas pour le masque Cardboard. La vitesse de rafraîchissement d'un écran de smartphone (60 hertz) est normalement suffisante pour nous qui ne percevons pas plus de 24 images par secondes.

            Par contre, le fait de se déplacer avec des lunettes 3D peut être plus troublant que de visionner un film installé dans un fauteuil.

            Les images que nous voyons passent à travers la lentille de notre cristallin qui inverse tout de la même manière que l'objectif d'un appareil photo. Notre cerveau traite en temps réel les images et effectue des corrections parfois complexes.

            Il est tout a fait capable de s'adapter à un environnement différent, mais il faut quand même veiller à bien régler la netteté.

  2. Je trouve ce projet très intéressant pour le coup, je vais essayé de contacter l'entreprise pour tester ce masque et vous donner mon ressentis, j'en aurai besoin pour un espace immobilier.

    Cordialement

  3. De toute façon, la réalité virtuelle sera partie intégrante du web de demain donc mieux vaut intéresser dès aujourd'hui à cette nouvelle technologie ; le web 3.0 passera par la réalité virtuelle, c'est certain.

    • Bonjour Jamie,
      C'est effectivement fort probable. Il semble que la réalité virtuelle est une piste qui se renforce avec le temps. Elle permet une immersion plus importante et donc améliore la qualité de l'expérience. Face à un produit par exemple, il sera bien plus facile à vendre en 3D qu'en 2D.
      On peut regretter cependant la perte de la vision de ce qui nous entoure. En cela la réalité augmentée qui permet de regarder un objet virtuel dans un décor réel est sans doute une solution plus avantageuse pour une utilisation dans la vie de tous les jours.

  4. A ce sujet, il y a l'application Augment sur Android ( cf https://play.google.com/store/apps/details?id=com.ar.augment&hl=fr )

    J'avais rencontré le fondateur lors d'une conférence et apparemment il était déjà très courtisé par de gros acteur tech, notamment Google (!) ... Peut-être un des acteurs ( pépite française en plus ) de la réalité augmentée de demain...

    En l'occurrence le but de l'appli était de founir de la réalité augmentée pour des entreprises ( marché B2B donc ), par exemple simuler l'expérience d'un client dans un rayon de supermarché afin de tester différentes mises en rayon..

    Paul

  5. C'est marrant, je viens de voir cet article par hasard alors que justement il y'a quelques jours je cherchais des infos dessus !
    Je suis de plus en plus targeté sur facebook avec des vidéos à 360 et je trouve que l'outil marketing fait sens ! au final on est vraiment piqué dans notre curiosité.

    Alors avec masque c'est encore mieux !

  6. Excellent article. je vous remercie pour l'effort 🙂

  7. WOW ! j'aimerais trop essayer ça !!

  8. Bonjour,
    à mon avis, l'évolution de la technologie ne s'arrêtera pas là. Il est préférable d'essayer de s'adapter dès maintenant que de rattraper beaucoup de choses plus tard. D'autant plus que c'est une technologie très intéressante. Merci pour l'info 🙂

  9. J'ai hate de voir ce que donnera notre petit monde dans 20 ans, je pense que l'on va se régaler ! J'espere juste que ca ne finira pas comme I-robot

  10. Projet très intéressant, merci pour le partage !

  11. Article très intéressant, merci d'avoir partager

  12. La technologie évolue à une de ces vitesses, merci beaucoup pour le partage.

  13. C'est vraiment génial !

    Hâte de pouvoir tester cela en condition réelle.

    La technologie ne cesse d'évoluer.

  14. Je ne connaissait pas cette technologie cardboard, mais le lien vers Google est down ce soir, si ok c'est reparti, un bout de carton et de grand effet, j'aime ce type de techno
    Une nouvelle façon de voir le monde s'ouvre à nous ?

Trackbacks

  1. Cardboard : réalisez une prise de vue &a...

Laissez votre commentaire


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.

Avant de valider votre commentaire, merci de réaliser ce test anti-robots : * La limite de temps est dépassée, merci de relancer un nouveau test.