Référencer son site après une refonte

Redirections lors de la refonteLa vie d'un site est souvent ponctuée de refontes :

  • Pour passer d'un site statique à un site dynamique (blog, e-commerce, etc...) ;
  • Pour un nouvel outil d'administration plus moderne ;
  • Pour optimiser les adresses de vos pages ;
  • etc...

Dans la plupart des cas les adresses de vos pages vont changer, votre prestataire peut vous accompagner pour cette étape très technique.

Dans cet article nous allons entrer dans le détail afin d'aider à mieux comprendre les enjeux des changements d'adresses internet (URL) lors de la refonte.

Voici deux définitions pour démarrer :

Votre page d'accueil est souvent la même que votre nom de domaine

Exemple : http://www.aisne-numerique.fr

L'accès avec ou sans les www doit être déterminé précisément pour savoir quelle est l'adresse URL canonique*.

Normalement une fois que vous avez lancé votre site sur le net (6 premiers mois) il ne faut plus changer l'adresse de votre nom de domaine sans une bonne raison.

Les autres pages dites  "profondes" sont situées à l'intérieur de répertoires

Exemple : http://www.aisne-numerique.fr/category/veille

La localisation de ces pages et des répertoires peut bouger, ce sera souvent moins impactant que de changer votre nom de domaine, mais cela influe quand même sur le trafic de votre site.

Pendant plusieurs années vos visiteurs ont emprunté des chemins logiques pour venir à votre site.

Vos  visiteurs :

  • Saisissent votre adresse dans leur navigateur (Internet Explorer, Firefox, Chrome...)
  • Utilisent des "favoris" ou "marque pages"
  • Surfent sur le web pour arriver chez vous
  • Utilisent des liens situés dans des documents (PDF, catalogue papier, etc...)

Ces accès risquent d'être brisés lors de la refonte.

Les moteurs de recherche vont détecter le changement d'arborescence :

  • Les résultats qui pointent vers des pages d'erreurs vont être désindexés ;
  • Les nouvelles pages n'auront pas la même qualification que les anciennes.

Le premier réflexe est bien souvent de recommencer à déclarer le site dans des annuaires, un travail qui va prendre des mois alors que le problème se présente juste à la sortie de la refonte.

Des solutions efficaces existent :

Avant la refonte il faut prévoir des passerelles entre les anciennes et les nouvelles pages :

Ces passerelles techniques sont des redirections.

Comment fonctionne une redirection ?

L'internaute demande l'affichage d'une page, cette information arrive au serveur ou se trouve normalement la page.

La redirection s'active :

  • Avec un ou plusieurs niveaux de fichiers ".htaccess", il vont indiquer les correspondances entre les anciennes et les nouvelles pages.
  • Avec quelques lignes de code html situées dans l'ancienne page.

Un "pont" est créé vers les nouvelles pages.

Il est également possible de rediriger tout un site en modifiant les paramètres de votre compte chez votre fournisseur de nom de domaine (registrar). Cette méthode globale ne permet pas de s'adapter à une nouvelle architecture.

Quel que soit la formule choisie il faut indiquer aux moteurs de recherche que cette "redirection" est permanente : Code 301

Quand le moteur de recherche va trouver la redirection 301, il notera que l'ancienne et la nouvelle page sont reliées.

http://www.google.com/support/webmasters/bin/answer.py?hl=fr&answer=93633

La redirection sera souvent invisible pour le visiteur.

L'affichage étant instantané, cela rend difficile le contrôle du travail effectué.

Il existe des outils sur Internet pour détecter les redirections :

Si l'adresse est directe (code 200) ou si il y a une redirection 301, vous mettez toutes les chances de votre coté pour le référencement.

Si c'est une redirection temporaire (code 302), les visiteurs seront redirigés, mais les moteurs de recherche vont en quelque sorte considérer votre page "en travaux" ce qui n'est pas bon.

Mon site a t il des liens brisés que je peux récupérer ?

Pour savoir quels liens pointent vers votre site vous pouvez utiliser la commande suivante dans Yahoo :

  • linkdomain:www.votre-site-a-tester.com

C'est utile dans le cas ou vous avez changé de nom de domaine et que vous voulez savoir si des liens pointent encore vers l'ancien.

Des statistiques précises sur les erreurs :

Si vous avez accès aux statistiques d'erreurs de votre serveur, vous pouvez éventuellement contrôler les erreurs 404 qui remontent quand des visiteurs demandent une page qui n'existe plus.

Plus accessible, l'outil Google Webmaster Tools va vous donner précisément le diagnostic des erreurs d'exploration.

Cet outil indique clairement la liste des adresses et les problèmes qui y sont associés, ce qui vous permet de les faire corriger.

Contrairement aux autres outils cités plus haut, celui-ci demande une petite intervention sur votre site afin d'indiquer à Google que vous êtes bien le webmaster du site.

De nombreuses données vous seront ensuite restituées sur les requêtes de recherche, les liens qui pointent vers vous, les mots clés ou encore le sitemap.txt.

Avec ce type d'outil on peut plus facilement identifier les différents "chemins" qui mènent à un site, voir si ils sont coupés (erreur 404), si ils pointent vers le mauvais endroit.  Au final cela vous permet de pouvoir résoudre les problèmes.

Un travail qui peut être important si vous avez une arborescence complexe.

Si la refonte touche un gros site ou si votre arborescence est complexe vous utiliserez certainement plusieurs outils pour tester et recomposer rapidement les liaisons cassées.

Comme pour le référencement, ce travail demande un niveau de compétences important, dans la plupart des cas votre prestataire pourra vous aider à résoudre les différentes étapes. Vous pourrez ainsi consacrer plus de temps à la rédaction de vos textes et de vos images et repartir d'un bon pied sur votre nouveau site.

Vous souhaitez à présent passer à la pratique, voici quelques sites experts :


Marqué dans : , , , , ,

7 Commentaires »

  1. Très bon article vu que l'on oublie parfois le côté référencement après la refonte d'un site.

  2. La refonte d'un site est une étape très sensible et très technique. La gestion des redirections n'est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Je conseillerai d'établir un tableau des correspondance d'url entre le nouveau et l'ancien site et d'utiliser des logiciels tels que screamingfrog qui permet de détecter les 404

  3. Moi mon conseil serait de laisser un professionnel s'occuper de ça, au moins pas de mauvaises surprises. Je connais des personnes qui s'en sont chargé elles-même sans trop être calées, elles se sont vite rendues compte qu'elles n'auraient pas du.

  4. Bonjour,
    Très bon article sur le sujet.
    Pour les utilisateurs de CMS, il existe des plugins capables de créer des redirections, ça facilite la tâche.
    Pour wordpress, le plugin est "Redirection".
    Pour Joomla, il y a JoomSEF et SH404.
    Je n'ai pas de nom de plugin pour Prestashop en revanche.

  5. Bizarre. J'avais un site avec une redirection 301 (permanente donc) et j'avais plutôt l'impression que cela engendrait une pénalité aussi (même si moins forte qu'une 302).

    • Bonjour TIf,
      La redirection 301 est neutre pour le référencement.
      Par contre en redirigeant une page vers une autre vous raccrochez tout ce que celle-ci dispose de positif ou de négatif à la page visée.

      Si vous avez une page "A" qui redirige vers une page "B" et que la page "A" disposait de pénalités il semble normal que la page B en hérite.

  6. Très bon article, je vous conseille aussi de faire les redirections de vos liens en mode hors ligne avant d'indexer votre site sur les moteurs de recherche, comme ça vous n'aurez pas de pénalités de la part de Google

Laissez votre commentaire


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.

Avant de valider votre commentaire, merci de réaliser ce test anti-robots : * La limite de temps est dépassée, merci de relancer un nouveau test.