Malinelle : du e-commerce professionnel pour le loisir créatif

L'atelier Malinelle

Scrapbooking, home deco, peinture... Êtes-vous adepte du loisir créatif ? Si tel est le cas, vous trouverez sur le site Malinelle une véritable caverne d'Alibaba. Créé par Hana Gauër en 2008, ancienne cadre dirigeante d’une grande entreprise internationale, Malinelle surfe sur une tendance de recherche de bien être, de désir de création, d'embellissement de son « home sweet home » et plus généralement de l’engouement pour des activités individuelles ou à partager avec ses proches. Le site propose aux initiés comme aux débutants, plus de 7000 références.

Mais attention, si le produit relève du domaine du loisir, le site, lui, est le fruit d'une vraie stratégie commerciale et marketing. "Trop de personnes minimisent l'investissement nécessaire pour développer un site e-commerce, que ce soit en coût de développement mais surtout l'entretien et le temps humain à passer" précise Hana Gauër. Et  de réflexion le site Malinelle n'a pas manqué. Il a d'abord fait l'objet d'une grosse étude de marché pour savoir si le domaine d'activité était compatible avec un mode de distribution sur Internet. « Nous sommes sur un marché composé essentiellement de femmes, plutôt jeunes, de catégorie sociale et professionnelle supérieure », indique hana Gauër. L'étude a révélé un marché du loisir créatif en France de 770 millions d’euros avec un budget pour les femmes qui varie de 300 à 700 euros par an.

Un marché de niche en profonde mutation

Le site de Malinelle

Le site de Malinelle

Au-delà des chiffes, c'est surtout un état d'esprit qu'il fallait traduire, sur Internet. Les loisirs créatifs se pratiquent souvent en groupe (en famille, avec ses amis dans le cadre d’ateliers ou de cours). C’est donc tout naturellement que l’aspect communautaire est très présent sur le site. On retrouve par exemple un blog, un invité du mois ou encore la possibilité de voter pour les créations... Au-delà des espaces virtuels, Hana Gauër souhaitais également ouvrir un show-room servant de démonstrateur. « La boutique n’a pas vocation à être un point de vente, même si nous avons du stock sur place. C’est avant tout un espace d’expérimentation. Le loisir créatif est très exigeant et j’avais besoin de tester les produits avant de les vendre. C’est par ailleurs un excellent outil pour entrer directement en contact avec les clients, connaître leurs impression et sécuriser nos visiteurs ».

Au final, Malinelle est une vraie réussite avec près de 1000 visiteurs par mois, un panier moyen de 40 euros, l'entreprise double son chiffre d'affaires tous les ans. Le pari n'était pas gagné d'avance car le secteur du loisir créatif est plutôt en déclin. "Nous avons fait l'analyse qu'il y a avait une place à prendre car en réalité le domaine du loisir créatif est en mutation. Les modèle des petites boutiques devant disposer de nombreuses références en stock n'est plus rentable. Aujourd'hui on trouve soit des grandes surfaces de type Cultura qui proposent des produits de mass market peu spécialisés ou des sites Internet qui ne sont pas gênés par les problématiques de stock et peuvent proposer de nombreuses références aussi bien pour le débutants que pour les passionnés", analyse Mme Gauër.

Travailler la qualification du visiteur plutôt que le volume

Le secret de la réussite ? Travailler au plus près des clients et développer un maximum d'outils marketing. Vente croisée, achat de mots clés, présence dans les comparateurs de prix… tout est étudié pour favoriser la qualification du visiteur plutôt que le volume. Le site propose également de nombreux dispositifs de fidélisation (newsletter, club fidélité, parrainage…) car la clientèle est sensée être récurrente. Quoi qu’il en soit, précise Hana Gauër, « gérer un site-commerce est un métier à part entière et toute personne qui se lance dans ce type de business doit bien être consciente de l’investissement que cela représente, aussi bien en capital, qu’en temps humain ».

Rue du Fil

Fort de ses succès, Hana Gauër a déjà développé d’autres produits. Elle a ouvert récemment un site intitulé « Rue du fil » qui commercialise des produits de mercerie en direct avec un grossiste. Ce projet connaît un démarrage foudroyant. D’autres pistes sont à l’étude, notamment la possibilité d’ouvrir des sites dédiés à des produits bien spécifiques de Malinelle.

Pour plus d’information :

Hana Gauër
info@malinelle.com
Site Internet : www.malinelle.com ; www.ruedufil.com ; www.leloisircreatif.com


Marqué dans : , , , , , , , , ,

1 Commentaire »

  1. Bonjour,
    Vraiment très sympa ce site! Ma mère vient de partir à la retraite et elle aime beaucoup tout ce qui est peinture, dessin, mosaïque...elle va beaucoup apprécier ce site vu qu'elle cherche toujours à voir de nouveaux produits à ce sujet.

Laissez votre commentaire


Veuillez noter : les commentaires étant modérés, il peut y avoir un délai dans l'affichage. Il n'y a pas besoin de soumettre à nouveau votre commentaire.

Avant de valider votre commentaire, merci de réaliser ce test anti-robots : * La limite de temps est dépassée, merci de relancer un nouveau test.